Golf : tout sur ce sport so british

Le golf est l’un des sports les plus pratiqués des Français, des plus jeunes aux plus vieux. Il reste loin derrière le foot, mais il occupe tout de même la 7e position parmi les disciplines les plus populaires. Green, swing, voiturette ou clubs, ces vocabulaires sont désormais connus de tous grâce aux cours de golf. C’est également dû à une prise de conscience générale. Avant d’être une discipline pour les CSP+, il s’agit d’un véritable sport pour travailler la force, l’adresse, mais surtout la cool-attitude. Poursuivez la découverte de l’univers des golfeurs à travers les quelques lignes qui suivent.

Pourquoi choisir le golf ?

En pratiquant le golf, vous vous entraînez à être plus précis dans vos mouvements. Vous travaillez l’adresse, mais également la force. En effet, en passant par les 18 trous qui constituent le parcours, vous aurez à alterner le swing et les tirs de finition. Pour les coups d’approche, vous tapez dans la balle de golf de manière à la faire déplacer sur plus d’une centaine de mètres. Dans certains parcours de golf, la distance entre deux trous fait au moins 250 mètres. Après les puissants swings, vous devez également faire de belles finitions. Cette fois, vous aurez à taper avec une grande précision pour que la balle entre dans le trou en un nombre minimum de coups. A moins d’avoir des talents innés, vous devrez beaucoup vous exercer pour atteindre de belles performances. L’effort, la clairvoyance ainsi que l’endurance seront alors au rendez-vous sur le terrain de golf ou green. Avec l’engouement grandissant pour ce sport, de nombreux clubs proposent des cours d’initiation pour les néophytes. Dès leurs plus jeune âge, les futurs golfeurs sont encouragés à découvrir leur talent et à aiguiser les qualités qu’ils ont. Dans tous les cas, ce sport rime parfaitement avec une culture d’excellence. Ceux qui ont un niveau intermédiaire ou avancé doivent continuer de s’améliorer. Des stages de perfectionnement leur sont destinés pour leur permettre de se surpasser. Bref, le golf véhicule de vraies valeurs qui vont bien au-delà de l’image caricaturale dont il est victime.

Clubs, tees et… voiturettes

Si vous participez à un stage de golf chez Dioxkagolfacademie.com par exemple, vous n’aurez pas à avoir votre propre équipement. Le club vous proposera le nécessaire. C’est également le cas dans certains centres d’apprentissage golfique. En plus de vous donner l’accès au practice, c’est-à-dire le terrain d’entrainement pour débutants, vous recevrez des équipements adéquats. Dans le cas où vous comptez vous procurer votre propre matériel, il va falloir acheter des clubs. Ce sont les bâtons avec lesquels vous tapez dans la balle de golf. Cette dernière vous sera également indispensable. Il en faut plusieurs. Quelques fois, il arrive que les balles se perdent dans la nature. Votre fidèle assistant, dénommé caddy, ne prendra pas la peine d’aller chercher une balle restée tout en haut d’un arbre ou au beau milieu d’un étang. Ensuite, vous devrez disposer d’un tee. C’est un petit support en bois ou en plastique. Disponibles en modèles courts ou longs, les tees ont la forme de clou pour vous permettre de placer la balle dans la bonne position avant chaque swing. Les clubs sont à transporter dans un sac de golf. Dans certains cas, la voiturette sera indispensable pour finir le parcours de golf sans trop se fatiguer. Sans cela, l’ensemble du green vous fera marcher sur 5 à 7 kilomètres. Comme pour les autres sports, le golf a également son propre dress code. Cela commence par une visière ou une casquette. Ce couvre-chef vous permet de voir sans être gêné par le soleil qui vous tape dans les yeux. Puis, il y a le polo ainsi que le bermuda et les chaussures de golf.

Du mini-golf au green

En dehors du practice, le terrain d’entrainement pour les novices, il est aussi possible de s’initier dans la pratique golfique dans des mini-golfs. Ce sont des établissements généralement situés en zone urbaine qui vous proposent de travailler votre adresse. Vous aurez surtout à perfectionner vos coups de finition. Dans la plupart des clubs, vous disposerez d’un petit couloir pour viser le trou efficacement. Les mini-golfs ne sont pas comparables aux vrais terrains en pleine verdure, mais il faut l’avouer, ces mini parcours ont contribué à la démocratisation de ce sport. Dans certains établissements, il est possible de faire des swings. Vous resterez au même endroit et viserez toujours le même trou placé à une certaine distance. Cela dit, vous pourrez vous perfectionner grâce à des vidéos de vos swings. Des coaches virtuels vous donneront des notes. Chaque détail de votre swing sera ainsi analysé. La posture, la rotation de hanches, la vitesse de frappe et d’autres paramètres seront passés au crible pour vous permettre de vous améliorer. Pour votre information, les champions de golf mettent parfois des années avant de trouver la bonne technique pour le swing parfait. Faits anecdotiques, certains d’entre eux ont commencé comme caddy avant de devenir golfeurs professionnels. En d’autres termes, il va falloir être patient et franchir les étapes l’une après l’autre si vous comptez devenir le nouveau Tiger Woods. Ce dernier se considère comme le plus grand golfeur de tous les temps avec 106 victoires à son actif en tant que professionnel.

D’autres détails sur le sport séculier

Selon certaines thèses, l’origine de ce sport remonterait à l’antiquité. A l’époque, plusieurs sports de balle utilisant un bâton avaient de nombreuses similitudes avec le golf moderne. Les Hollandais réclament d’ailleurs la paternité de ce sport. En 1297, un jeu très similaire existait déjà aux Pays-Bas. Le nom golf fut prononcé pour la première fois en 1457. Ce fut en Écosse, le premier pays au monde à avoir codifié la discipline. Tout a été officialisé à partir de 1754. Beaucoup parmi les 34 articles qui régissent le sport golfique étaient établis dès le XVIIIe siècle. A l’époque, les Écossais figuraient parmi les premiers golfeurs du monde. Au XIXe siècle, la discipline commence à s’exporter, notamment aux États-Unis. Elle a connu une véritable renommée mondiale après la Seconde Guerre mondiale. Actuellement, la Planète compterait autour de 82 millions de golfeurs de tout niveau. La France compte environ 900 clubs regroupant plus de 400 000 licenciés. En parlant de chiffre, sachez que vous disposez de 5 minutes pour retrouver votre balle lorsque vous l’égarez dans le parcours. Pour vous préparer avant chaque frappe, vous avez 40 secondes et pas une de plus. Au départ du drive, la vitesse de votre balle peut atteindre jusqu’à 250 km/h. La distance entre deux trous dépasse parfois 435 mètres pour les parcours masculins. Chez les dames, elle est réduite entre 183 et 367 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *